Affichage des résultats 1 à 1 sur 1

Discussion: Fabrication pare chaleur

  1. #1
    Z'amateur
    Avatar de Ric
    Date d'inscription
    mars 2019
    Localisation
    78/28
    Messages
    99

    Fabrication pare chaleur

    Bonjour,

    pour une version 313CV

    Comme j’ai eu pédale ½ course qui ne remontait pas après 500 kms sur l’autoroute en arsouillant un peu j’ai pris la décision de monter un pare chaleur : vaut mieux prévenir que guérir !

    P1 : ou il y à le trait rouge on voit que c’est + épais ; il y a en dessous déjà un isolant fixé avec des rislans ; j’ai rajouté une couche. Les rislans sont en plastique mais pas fondus alors que le liquide de frein est couleur miel…donc j’ai remis des rislans en plastique.

    p1.JPG

    P2 : c’est la durite coté gauche isolée.

    p2.JPG

    P3 : gabarit en papier, le trait vertical marque l’emplacement qui sera fait ensuite à l’étau sur la ferraille.

    p3.JPG

    P3b : réalisation en ferraille zinguée de récup. Découpée à la cisaille autour et coups de burin (2 ou 3 seulement) à ferraille d’un seul coté pour l’angle droit et aller retour à la pince pour découper ensuite. On forme ensuite avec 2 pinces et l’étau.
    Un peu de lime pour ébavurer.

    p3b.JPG

    P4 : perçage sur la partie haute qui maintient l’agrafe de la durite d’embrayage (pas besoin de déconnecter quoi que ce soit).

    p4.JPG

    P5 : perçage du trou sur la tôle en rouge (on fait une marque par derrière avec un crayon court comme cela on est certain de tomber en face quand on montera la tôle).
    En jaune on fait glisser la tôle en la coinçant en vert en haut sur l’agrafe.
    En noir on fait attention que rien ne touche et on laissera du jeu autours pour la circulation d’air et les vibrations.

    p5.JPG

    P6 : en rouge on a percé la tôle et l’autre support au milieu ou il y à les 2 connecteurs électrique sans rien déconnecter non plus. Tige fileté avec écrous de 8 et des rondelles pour bloquer comme il faut car je ne voulais pas toucher aux boulons qui maintiennent le bas du récepteur hydraulique et je voulais que ce soit résistant au flux d’air.

    p6.JPG

    A ce sujet pour maintenir l’écrou du haut et le visser et bien on utilise un petit morceau de pâte adhésive ou de scotch double face sur l’index.
    On voit que la clé de 8 passe pour la vis de purge ainsi que le tube en plastique.

    P7 : tout monté avec le film collé résistant à 500°C comme ce qu’il y a autour des durites.
    En noir la vis du haut. En jaune ça ne touche pas et ça ventile. En rouge j’ai arqué un peu la tige filetée pour mieux positionner le tube en plastique. Petit cercle vert c’est le trou entre les 2 connecteurs ; grand cercle vert déflecteur pour que ça force l’air à ventiler le bas du récepteur hydraulique.

    p7.JPG

    Voilà c’est très certainement perfectible; chacun pourra optimiser.

    Coût : 12 € pour les matériaux qui protègent de la chaleur, le reste en récup.
    Dernière modification par Ric ; 11/11/2019 à 07h00.

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •