Plastidip 1, Mickski 0

Ma Z fraîchement acquise en juillet présentait - comme beaucoup - un accoudoir conducteur abîmé.

Après quelques recherches, j'ai trouvé de multiples exemples de réfection de cette pièce plastique, j'ai donc décidé de me lancer. 8)

Le démontage, nickel.

Le ponçage au papier 800, nickel.

La pose de la sous-couche, nickel.

Jusque là, tout s'est bien passé, pas un accroc.

Pour la peinture, j'ai acheté une bombe de Plastidip noir mat de 400 ml, produit par ailleurs évoqué sur ce topic.

Tout avait bien commencé : une première couche de Plastidip, avec un rendu homogène, bien lisse, mais je me rends compte après séchage qu'en fait j'en ai oublié un peu par endroit, que ce n'est donc finalement pas parfaitement homogène.

Qu'à cela ne tienne, après 30 min, je pose une seconde couche. C'est là que les ennuis ont commencé. Cette fois, la couverture était bonne, c'était bien noir partout. Mais bizarrement, certains endroits présentent un aspect légèrement granuleux. J'attends 30 min, je pose une troisième couche, c'est encore pire : des petites bulles se forment par endroits, et en séchant c'est très visible. Dépité, je passe une quatrième couche (résultat visible sur la photo ci-dessous), c'est immonde.

J'ai pas endroit trop de peinture (projetée de trop près et trop de passages), quasi plus aucune partie n'est lisse, bref, je suis bon pour tout enlever de tout refaire. :(

De toute évidence, l'idée est plutôt de s'assurer de passer une parfaite première couche car les retouches ensuite sont impossibles. Je me demande aussi si la buse ne pulvérise pas bien mieux à la première utilisation. Elle n'est pourtant absolument pas bouchée, même après 4 couches, mais la peinture avait un comportement différent lors des pulvérisations suivantes.

Chuis vert, la bombe est quasi vide, chuis bon pour en commander une autre, en espérant ne pas rater mon coup dès la première couche la prochaine fois !
 

Fichiers joints

  • 20200912_183207.jpg
    20200912_183207.jpg
    1.3 Mo · Affichages: 36
  • 20200912_185910.jpg
    20200912_185910.jpg
    1.1 Mo · Affichages: 28
  • 20200912_190403.jpg
    20200912_190403.jpg
    2.1 Mo · Affichages: 29
  • 20200912_191300.jpg
    20200912_191300.jpg
    1.1 Mo · Affichages: 30
  • 20200913_154000.jpg
    20200913_154000.jpg
    2.4 Mo · Affichages: 38
Ça ressemble à une réaction chimique entre les peintures. C'est un phénomène que les habitués de restauration d'anciennes connaissent bien. Si l'on ne peut enlever la totalité de l'ancienne peinture, il faut utiliser un apprêt isolant.
 
Pour un accoudoir qui va être sollicité "au quotidien" , le Plastidip n'est pas une bonne chose ; Perso, si je démonte le mien qui est comme le tien avec quelques impacts, la meilleure chose à faire pour moi pour une meilleure longévité, c'est un Covering ( surtout que maintenant dans la gamme des couleurs de covering, tu trouves de tout même quelque chose comme à l'origine ).

Par contre, je ne me lancerais pas à le faire moi-même mais le coût devrait être faible par un Professionnel ( ~ 50 à ~ 100€ ) ; Sur ma MRS3 , j'avais la lame avant qui est imposante sur une MRS3 de couleur rouge et pleine d'impacts de cailloux quand je l'avais acheté et j'ai hésité entre Peinture et Covering et j'ai choisi un Covering en plus d'un rouge de la même couleur que mes Turini :cool: et je ne regrette pas car le Covering accepte mieux les petits chocs de cailloux que la peinture qui crée un éclat ;).
 
Pour un accoudoir qui va être sollicité "au quotidien" , le Plastidip n'est pas une bonne chose ; Perso, si je démonte le mien qui est comme le tien avec quelques impacts, la meilleure chose à faire pour moi pour une meilleure longévité, c'est un Covering ( surtout que maintenant dans la gamme des couleurs de covering, tu trouves de tout même quelque chose comme à l'origine ).

Par contre, je ne me lancerais pas à le faire moi-même mais le coût devrait être faible par un Professionnel ( ~ 50 à ~ 100€ ) ; Sur ma MRS3 , j'avais la lame avant qui est imposante sur une MRS3 de couleur rouge et pleine d'impacts de cailloux quand je l'avais acheté et j'ai hésité entre Peinture et Covering et j'ai choisi un Covering en plus d'un rouge de la même couleur que mes Turini :cool: et je ne regrette pas car le Covering accepte mieux les petits chocs de cailloux que la peinture qui crée un éclat ;).


Et si en racheter un neuf n'était pas la meilleure idée au final ? 81 USD chez ConceptZperformance, ce qui nous fait 68 € + FDP/Douane. Perso, je ne m'em*****rais même pas :cool:
 
Ça ressemble à une réaction chimique entre les peintures. C'est un phénomène que les habitués de restauration d'anciennes connaissent bien. Si l'on ne peut enlever la totalité de l'ancienne peinture, il faut utiliser un apprêt isolant.

Intéressant. Cependant, non seulement j'ai bien mis une sous-couche mais en plus cette réaction n'est pas apparue après la première couche. Curieux, non ?
 
Pour un accoudoir qui va être sollicité "au quotidien" , le Plastidip n'est pas une bonne chose ; Perso, si je démonte le mien qui est comme le tien avec quelques impacts, la meilleure chose à faire pour moi pour une meilleure longévité, c'est un Covering ( surtout que maintenant dans la gamme des couleurs de covering, tu trouves de tout même quelque chose comme à l'origine ).

Par contre, je ne me lancerais pas à le faire moi-même mais le coût devrait être faible par un Professionnel ( ~ 50 à ~ 100€ ) ; Sur ma MRS3 , j'avais la lame avant qui est imposante sur une MRS3 de couleur rouge et pleine d'impacts de cailloux quand je l'avais acheté et j'ai hésité entre Peinture et Covering et j'ai choisi un Covering en plus d'un rouge de la même couleur que mes Turini :cool: et je ne regrette pas car le Covering accepte mieux les petits chocs de cailloux que la peinture qui crée un éclat ;).

J'ai longtemps hésité entre Plastidip et covering, pour tout dire...
 
Intéressant. Cependant, non seulement j'ai bien mis une sous-couche mais en plus cette réaction n'est pas apparue après la première couche. Curieux, non ?
Une sous couche n'est pas forcément isolante, ce sont des apprêts spéciaux qui sont utilisés avec parcimonie, car coûteux. Ce qui t'arrive est assez classique, tu as trop chargé avant séchage complet.
 
Une sous couche n'est pas forcément isolante, ce sont des apprêts spéciaux qui sont utilisés avec parcimonie, car coûteux. Ce qui t'arrive est assez classique, tu as trop chargé avant séchage complet.
Tu es de toute évidence dans le vrai : mon inexpérience en la matière s'est bien manifestée. Je veillerai donc à tenir compte de tes remarques judicieuses la prochaine fois, merci. ;)
 
Sur une vidéo de smells like gasoline sur YouTube il refait u'e pièce plastique d'une BMW avec de la teinte liquide pour cuir et le résultat semble pas mal.
 
Retour
Haut